Il est tout à fait possible de gérer l’angoisse et le stress liés à la peur de l’avion et nous abordons sur ce site les méthodes pour vous y aider. Je vous propose aujourd’hui de découvrir une technique prouvée scientifiquement et qui porte ses fruits sur le long terme : la méditation.

Cette méthode présente plusieurs avantages :

  • Vous n’avez rien à dépenser pour vous y mettre,
  • Vous pouvez l’utiliser en complément d’autres techniques,
  • Elle n’améliore pas seulement votre rapport aux voyages en avion, mais aussi votre bien-être global au quotidien.

Contrairement aux idées reçues, la méditation n’est pas forcément liée à une pratique religieuse ou au yoga. Tout le monde peut méditer, qu’il soit ou non versé dans la spiritualité ! Ces dernières années, la méditation s’est démocratisée en occident. Beaucoup de ses pratiquants la considèrent comme une simple méthode de bien-être et de gestion du stress.

En revanche, vous devez savoir qu’elle demande un peu de temps et d’entraînement pour porter ses fruits. Mais comme elle réduit votre niveau d’angoisse au quotidien, vous avez tout intérêt à l’adopter dès maintenant !

Pourquoi la méditation fonctionne si bien contre la peur en avion ?

De nombreuses études scientifiques(1) démontrent que la méditation permet, entre autres, de réduire l’anxiété et de mieux gérer la peur. Mais pourquoi cela fonctionne-t-il si bien ?

Lorsque vous méditez, vous apprenez à vous détacher de vos pensées et de vos émotions. Cela ne veut pas dire que celles-ci disparaissent entièrement ou que vous exercez sur elles un contrôle total. Mais avec la pratique, vous prenez de la distance vis-à-vis de ces pensées non désirées.

Vous vous contentez de les observer sans les juger. Lorsque vous méditez, vous vous sentez en quelque sorte moins concerné par elles. Et comme vous ne les retenez pas, elles s’en vont plus facilement…

En méditant, vous apprenez aussi à mieux vous concentrer. Comme votre esprit est focalisé sur autre chose, la peur a beaucoup plus de mal à vous atteindre.

peur avion meditation - scene zen

Comment vous y mettre ?

La méditation se pratique sur le long terme. Si vous essayez de méditer la veille ou le jour-même de votre vol, vous n’obtiendrez probablement pas d’excellents résultats.

Mais les effets positifs ne sont pas si longs à venir ! En une ou deux semaines de pratique quotidienne, vous ressentirez déjà les premières améliorations.

Et plus vous progresserez dans la pratique, mieux vous parviendrez à gérer le stress et l’angoisse de la peur en avion.

Alors, comment faire ?

Réservez un créneau quotidien pour méditer. Pour commencer, 15 à 20 minutes par jour suffisent :

  • Choisissez un endroit calme où vous ne serez pas dérangé
  • Réglez l’alarme de votre smartphone sur 15 minutes
  • Asseyez-vous sur une chaise ou sur un coussin à même le sol. La posture « en tailleur » n’est pas du tout obligatoire. En revanche, si possible, essayez de maintenir le dos droit et détaché du mur ou du dossier.
  • Fermez les yeux et concentrez-vous sur votre respiration

Oui, ce n’est pas plus compliqué que ça ! 15 minutes de calme, sans sollicitation extérieure. Suivez simplement par la pensée chacune de vos inspirations et expirations. Concentrez-vous sur la sensation de l’air qui entre dans vos narines, puis en ressort.

Vous verrez que les pensées parasites – y compris les pensées angoissantes liées à la peur en avion – surgiront régulièrement. C’est tout à fait normal. Évitez simplement de vous laisser emporter par elles. Observez-les, laissez-les passer devant vous, puis revenez à votre respiration.

Parfois, vous ne parviendrez pas à vous concentrer et serez submergé par ces pensées « parasites ». C’est normal et même les pratiquants avancés sont confrontés à ce problème. Lorsque cela redevient possible, concentrez-vous à nouveau sur votre respiration.

Avec l’entraînement, il devient plus facile de gérer ces distractions. Donc, faites preuve de patience !

La méditation pour lutter contre la peur en avion
Peur en avion = méditation
La méditation contre le mal des transports

Méditation et peur en avion : comment progresser

La concentration sur la respiration est une technique très courante en méditation. Mais il est aussi possible de vous focaliser sur un autre élément, que vous aurez choisi à l’avance.

En effet, certaines personnes parviennent mieux à se concentrer sur un point fixe, une image de pensée ou un objet extérieur plutôt que sur leur respiration. Essayez ces différentes méthodes pour voir si elles fonctionnent bien pour vous. Il existe des méditations guidées qui permettent d’appréhender ces techniques et l’accompagnement peut aussi se faire par téléphone.

Avec la pratique, vous pourrez allonger vos séances. En allongeant progressivement la durée (de 5 minutes par semaine par exemple) vous verrez qu’il est possible de méditer pendant une heure ou plus !

Bien sûr, vous n’aurez pas forcément autant de temps à y consacrer tous les jours, mais je vous conseille quand même de faire une séance longue de temps en temps.

Ensuite, entraînez-vous à méditer dans des endroits divers, même pour une courte durée : dans une file d’attente, en marchant dans un parc, assis dans les transports en commun.

Vous voyez où je veux en venir ?…

peur avion méditation - decollage

Méditer avant, pendant et après le vol

Ensuite, il va être temps de vous confronter à votre peur de l’avion.

Les occasions de méditer ne manqueront pas ! Vous pouvez utiliser la méditation de manière préventive, mais aussi pour faire baisser la tension, alors que la peur commence à pointer le bout de son nez :

  • pendant le trajet jusqu’à l’aéroport (si ce n’est pas vous qui conduisez)
  • pendant que vous faites la queue à l’aéroport
  • dans la salle d’attente
  • au moment de l’embarquement
  • pendant le vol
  • au moment de l’atterrissage

Bien sûr, cette technique ne convient pas à tout le monde. Certaines personnes sont très réceptives, d’autres réagissent moins bien et se découragent assez vite. Mais comme elle est facile à mettre en œuvre et n’implique aucun investissement de départ, je vous conseille vraiment de la tester !

Vous pouvez également utiliser la méditation en complément d’autres techniques (visualisation positive, TCC, hypnose, sophrologie, cohérence  cardiaque etc.) Elle ne contredit pas ces autres approches et peut même améliorer leurs résultats.

(1) Comme sources scientifiques, on peut citer par exemple ces études :

Peur en avion ? La méditation peut vous aider !
5 pour 1 vote[s]

Contacter Natalie par téléphone
Se renseigner par email

Pin It on Pinterest

Share This

 

Besoin de vous faire "coacher" ? Découvrez nos prochains stages pour lutter contre la peur en avion :

 

Paris => le 18 mai

Marseille => le 25 mai

 

Attachez vos ceintures !

 

Cliquez ici pour en savoir plus...