LES THÈMES DE NOS COACHINGS

Liste non exhaustive...

Les thèmes abordés durant les séances de Coaching

Voici la liste non exhaustive des thèmes abordés avec votre coach, en fonction de vos besoins spécifiques, en séances individuelles ou en masterclass :

Thème n°1

Les facteurs de la peur en avion

Plusieurs facteurs, uniques ou associés, entrent dans la peur en avion :

  1. La peur des accidents, de la panne, du crash, les scénarios catastrophes, la peur de mourir en avion dans des conditions difficiles est une composante importante des personnes souffrant de la peur en avion.
  2. La peur d’avoir peur ou d’avoir une attaque de panique à bord est une dimension très présente chez les personnes de nature anxieuse ayant du mal à gérer leur stress. Au cours du coaching des techniques permettent d’apprivoiser ses peurs.
  3. La difficulté à ne pas contrôler soi-même la situation quand on est à bord d’un avion est un phénomène éprouvé par plus de 85% des personnes souffrant d’aviophobie. À cela s’ajoute souvent une difficulté à tolérer le risque, le risque zéro n’existant pas.
  4. D’autres angoisses peuvent être associés à la peur en avion par exemple la crainte des endroits clos, la foule, la peur du vide…Nous ferons le point sur les autres peurs irrationnelles souvent cachées.

Thème n°2

Les clés pour gérer votre stress

Les techniques de gestion de l’anxiété sont aujourd’hui au centre des recherches en neuro sciences.

Les bienfaits de la relaxation, de la sophrologie, de la cohérence cardiaque, de la visualisation positive sont largement reconnus, notamment dans le traitement des phobies, du trouble panique et de l’anxiété. Nous verrons quels sont les exercices les mieux adaptés à votre problématique et à votre personnalité.

Analyser et comprendre les mécanismes de votre peur en avion, reconnaitre les facteurs récurrents du stress permettra la mise en place d’outils personnalisés et adaptés que vous pourrez utiliser suivant vos besoins et la situation : à l’embarquement, en vol, pendant les turbulences…

Ces techniques sont également très utiles pour gérer l’anxiété anticipatoire au moment de réserver votre voyage, ou à l’évocation de celui-ci.

Thème n°3

Se confronter à ses peurs

Le problème ne vient pas seulement du fait qu’on ressente de la peur en avion, mais plutôt du fait qu’on se mette à paniquer face à elle. La solution n’est pas donc pas d’éviter à tout prix qu’une peur survienne mais plutôt d’apprendre à ne plus la craindre.

Comment ? D’abord en la reconnaissant, en la nommant, en l’acceptant et en s’entraînant régulièrement à la contrôler, afin de diminuer au fur et à mesure son intensité.

Il s’agit d’apprendre non pas seulement à se confronter à ses peurs, mais aussi à accepter d’avoir une certaine dose de peur. Le but n’est pas de supprimer la peur puisqu’elle est normale.

Le but est d’en faire bon usage et de la régler à un niveau qui soit utile, sans être éprouvant, ni pour le corps, ni pour le mental. C’est un des principes des Thérapies Comportementales Cognitives.

Thème n°4

Travail sur les croyances limitantes

Le problème ne vient pas seulement du fait qu’on ressente de la peur en avion, mais plutôt du fait qu’on se mette à paniquer face à elle. La solution n’est pas donc pas d’éviter à tout prix qu’une peur survienne mais plutôt d’apprendre à ne plus la craindre.

Comment ? D’abord en la reconnaissant, en la nommant, en l’acceptant et en s’entraînant régulièrement à la contrôler, afin de diminuer au fur et à mesure son intensité.

Il s’agit d’apprendre non pas seulement à se confronter à ses peurs, mais aussi à accepter d’avoir une certaine dose de peur. Le but n’est pas de supprimer la peur puisqu’elle est normale.

Le but est d’en faire bon usage et de la régler à un niveau qui soit utile, sans être éprouvant, ni pour le corps, ni pour le mental. C’est un des principes des Thérapies Comportementales Cognitives.

Thème n°5

Vos inquiétudes face aux turbulences

Les turbulences en avion appelés plus communément trous d’air sont un phénomène très anxiogène pour nombre de passagers. Quand en plein vol, l’avion se met à tanguer, qu’il semble tomber… faut-il s’inquiéter ?

Il faut dire que dans l’inconscient collectif, les turbulences sont souvent associées aux accidents aériens. En réalité les turbulences ne sont jamais dangereuses, elles ne nuisent jamais à votre sécurité, même si elles peuvent être désagréables voire parfois effrayantes.

Les turbulences sont une différence de pression entre deux courants d’air pouvant provoquer des vibrations plus ou moins fortes. Ces variations brutales d’accélérations verticales qui sont beaucoup moins importantes que vous ne le pensez, peuvent provoquer des impressions de chutes ou des sensations de flottement qui ne sont qu’une illusion de vos sens.

Comprendre l’aérologie et comment vole un avion vous aidera à mieux appréhender les turbulences.

Thème n°6

La cohérence cardiaque

La pratique de la cohérence cardiaque est une méthode efficace et reconnue de gestion du stress et des émotions.

Basée sur la respiration, elle équilibre le système nerveux central autonome et prend en compte le rapport entre le cœur et le cerveau. Cette technique se base sur des exercices de respiration permettant de ralentir notre rythme cardiaque qui a tendance à s’emballer lors d’un bouleversement émotionnel, comme justement cette peur intense de l’avion. Le but est d’apprendre à réguler sa respiration pour mieux contrôler ses battements cardiaques afin de gérer son stress et son anxiété y compris l’anxiété anticipatoire.

Les bienfaits sont immédiats et durent plusieurs heures après la fin de l’exercice, mais demande cependant un apprentissage et une certaine régularité qui sera facilité par l’accompagnement de votre coach. Simple et rapide, la cohérence cardiaque est un outil appréciable au quotidien dans les domaines de la santé physique, mentale et émotionnelle.

Thème n°7

Évaluation de votre niveau de stress

Connaitre son niveau de stress aérien sur une échelle de 1 à 10 permet d’évaluer   à quel point une personne perçoit les situations de voyage en avion comme étant stressantes.

La réactivité au stress est définie comme étant une disposition à réagir plus ou moins fortement et longuement à des situations stressantes tel que votre vol en avion.

Quelques exemples de question qui vont vous être posés: le niveau d’angoisse peut aller de faible à moyen, important ou intense.

Quelles sont les situations qui vous provoque un stress : Voir un avion voler ? Prévoir un voyage en avion ? Entendre parler de catastrophe aérienne ? Être enfermé dans un avion sans pouvoir sortir ? Appréhender le décollage ? Subir des turbulences ? Voyager seul ? Etc.

Ce test nous indique les points que vous pourriez améliorer et sur lesquels travailler ensemble car après avoir ainsi identifié les causes de votre état de stress, il est plus facile d’y remédier.

Thème n°8

Les mécanismes du stress

Initialement le stress a été défini comme une réponse physiologique de l’organisme à une situation épuisante, dangereuse ou angoissante. Les 4 facteurs récurrents du stress que l’on retrouve dans le stress aérien sont :

  • Le contrôle : vous vous retrouver dans une situation dans laquelle vous ne parvenez pas à avoir le contrôle (Par ex :vous êtes enfermé dans un avion et vous ne pouvez pas décidez quand vous voulez en sortir …)
  • L’imprévisibilité : vous être dans une situation qui peut prendre une tournure inattendue et cela vous angoisse (Par ex: les turbulences …).
  • La nouveauté : Vous êtes dans une situation qui change et à laquelle s’ajoute un nouveau phénomène (par ex : c’est la première fois que vous prenez l’avion …).
  • Votre égo est menacé : cette situation remet vos capacités en question et entraine une mauvaise estime de soi (Par ex: vous avez peur de crier une fois les portes de l’avion fermées… )

Les mécanismes de stress aigu, les manifestations et les signes du stress seront prises en compte et vous apprendrez que le stress aérien n’est pas pathologique.

Thème n°9

Sureté aérienne et risque d’attentats

Nous avons tous en mémoire des terribles accidents d’avion dû à des attentats. Ces souvenirs sont très anxiogènes et peuvent empêcher certains d’entre vous de prendre l’avion en toute sérénité. Il faut avant tout garder à l’esprit qu’un attentat est un risque exceptionnel. Il est important de communiquer sur les mesures de sureté mise en place au sein des compagnies aérienne et des aéroports pour éviter que ce genre de catastrophes se produisent à nouveau.

La sureté aérienne consiste avant tout en une série de mesures préventives pour éviter tous risques de menaces, d’attaques terroristes, ou d’attentats suicides.

Ces mesures concernent aussi bien les avions que les zones aéroportuaires, les bagages, les passagers, le fret, le catering, le personnel navigant et le personnel sol. Bien que la notion de « tout sécurité » est impossible, nous ferons un inventaire (connu seulement du personnel aéronautique ) des mesures mises en place pour que vous puissiez prendre votre vol en toute votre confiance .

Thème n°10

Les accidents Aériens

On dit souvent que l’avion est le moyen de transport le plus sûr. Cependant il ne se passe pas un mois sans que les médias ne relatent de mortels accidents aéronautiques.

Alors, finalement, que penser ?

L’étude de quelques chiffres sur la sécurité aéronautique vous prouverons que les crashs d’avion ne sont pas si fréquents. En effet, on observe une baisse du taux d’accidents, compte tenu de l’augmentation du trafic, de l’accroissement de la taille des avions et du nombre de passagers transportés.

L’année 2017 a été la plus sûre du transport aérien avec «seulement« 44 Morts pour 10 accidents. 
De nombreuses peurs sont le résultat d’un manque de compréhension du milieu aéronautique et d’un manque d’informations sérieuses et rationnelles.

La télévision par exemple, au travers des journaux d’actualité et des reportages choc, jouent avec nos réactions émotionnelles afin de capter notre attention, un sujet qui créer le buzz et qui est vendeur. 

Pour attirer cette attention si précieuse, les médias de masse tirent les ficelles de la peur, de la menace, du danger et du sensationnel car notre cerveau limbique  y est très réceptif.

Thème n°11

Les phobies situationnelles

Une phobie se caractérise par des sensations, des émotions, un vécu qui échappe totalement au cerveau rationnel.

Certaines situations ou l’anticipation de certaines situations peuvent être à l’origine de phobies.

Ainsi, prendre l’avion, aller dans un lieu public, être dans un endroit clos, avoir peur de la hauteur, sont autant d’événements qui suscitent des peurs irrationnelles intenses chez des personnes phobiques.

Un des points communs de ses phobies est que les personnes qui en souffrent craignent les situations dans lesquelles ils pourraient avoir une attaque de panique et d’où ils ne pourraient s’échapper facilement.

Ces conduites d’évitement de la situation phobogène et l’anxiété sont difficiles à contrôler et peuvent significativement modifier l’état de santé mentale voire physique et social de la personne.

Les personnes souffrant d’aérodromophobie, préférerons par exemple partir en train, se priver de voyages ou même démissionner d’un travail nécessitant de prendre l’avion. Cela devient pathologique lorsque cela entraine une souffrance importante et une détérioration de la qualité de vie.

Thème n°12

Comment organiser votre voyage

Préparer un voyage lorsqu’on a peur en avion est une tâche très difficile et anxiogène.

L’anxiété commence souvent dès le choix de la destination et la durée du voyage. Le meilleur conseil pour les passagers anxieux est l’anticipation et l’organisation.

Avant le voyage, faites des listes (démarches à entreprendre pour le voyage, passeports, correspondances, choix du siège, contenu de votre valise, de la trousse de médicaments…) Pratiquer des exercices de relaxation ou de Cohérence cardiaque 21 jours avant le départ et avec régularité est recommandé.

Préparez vos affaires suffisamment à l’avance afin de ne pas ajouter un stress inutile au moment du départ.

Nous vous conseillons également quelques jours avant le départ si possible, de vous rendre à l’aéroport pour vous exposer en douceur au milieu aéroportuaire, prendre connaissance des lieux et des différentes procédures (enregistrement, dépôt bagage, contrôle de sécurité …)

Regarder décoller un avion et vous immerger dans ce contexte anxiogène fait partie des exercices d’habituation qui sont prodigués sous contrôle pendant votre accompagnement.

Des recommandations pour le jour J sont dispensés en fin de stage avec la remise « d’un passeport pour un vol plus zen ».

Thème n°13

Compétences des équipages

L’absence totale de maitrise de la situation en vol aggrave le sentiment de vulnérabilité, car le passager est à la merci complète de l’avion et de son personnel navigant.

Afin de lâcher prise et de remettre sereinement votre vie dans la main du pilote il est important de pouvoir leur faire confiance. Pour cela, connaitre les modalités de recrutement, les aptitudes requises pour l’exercice des fonctions de pilotage, la formation et le maintien des compétences du personnel navigant est une priorité.

Ce personnel qualifié offre toutes les qualités requises pour assurer votre sécurité au cours du vol : Maitrise, rigueur, calme, humilité, disponibilité, résistance physique …

Outre la formation sécurité et sauvetage, les hôtesses de l’air sont formées au secourisme pour vous assister en cas de crise de panique, vous calmer pendant les turbulences ou agir en cas de problèmes médicaux plus sérieux. L’avion est le seul moyen de transport ou vous pourrez bénéficier en permanence d’une assistance médicale.

Alors vous voila rassurés ?

Thème n°14

Les phases de décollage et d’atterrissage

La phase de décollage représente pour les passagers souffrant de stress aérien une des pires épreuves.

C’est le moment crucial et la période la plus difficile pour beaucoup : le bruit et la poussée des réacteurs, les vibrations et la traversée des différentes couches de l’atmosphère (généralement accompagnée de turbulences) ainsi que l’inclinaison de l’appareil et la sensation d’être collé à son siège font de cette phase une période très impressionnante. 


Le décollage et l’atterrissage sont souvent considérés comme les moments les plus dangereux d’un vol. En effet, pendant ces phases, la charge de l’équipage est élevée et la marge de manœuvre pour rattraper une erreur est faible du fait de la proximité du sol.

Les statistiques laissent apparaitre que bien que la phase de décollage ne représente en moyenne que 2% de la durée totale du vol, elle représente néanmoins 30% des accidents mortels. En fin de vol, les passagers sont souvent soulagés à l’annonce imminente de l’atterrissage.

Cependant c’est durant l’approche finale et l’atterrissage que près de la moitié des accidents surviennent. C’est dans ces phases aussi que l’on recense le plus de victimes. Mieux vaux ne pas trop le dire …

Thème n°15

Tout savoir sur les normes de sécurité

La sécurité aérienne est l’ensemble des mesures visant à réduire le risque d’accidents aériens. Nous analyserons les différents dangers réels auxquels sont soumis un avion durant un vol et quelles sont les mesures mises en place pour les prévenir et les contrer.

À votre demande et pour vous rassurer tous les sujets sensibles seront abordés, comme : le feu à bord, le péril aviaire, les problèmes météo, le contrôle aérien, les visites de maintenance, les erreurs de pilotages, les pannes moteurs, les défaillances humaines, les compagnies classées sur liste noire, les atterrissages d’urgence …

À ne pas confondre avec la sureté aérienne, la sécurité aérienne a trait à la protection contre tout accident, erreur ou défaut involontaire dans la conception, la construction, la maintenance et l’exploitation des avions. 

Si l’avion est le moyen de transport le plus sur au monde  c’est que la sécurité a toujours été au cœur des préoccupations des fabricants et des compagnies aériennes.

Thème n°16

Qu’est-ce que le coaching ?

Terme très à la mode, inspiré du monde sportif, le coaching est un accompagnement sur mesure d’une personne, vous, dans une démarche de changement, axé essentiellement sur le présent et sur le futur. Le coaching a lieu à un moment clé de votre histoire à partir de besoins exprimés (souffrance, blocage, peurs, stress …).

Cet accompagnement s’arrête à l’atteinte complète de l’objectifs fixés (par exemple: pouvoir prendre l’avion dans 3 mois de façon sereine).
Le coaching a pour vocation d’être l’accompagnement le plus rapide en termes de résultats par rapport à certaines thérapies (hypnose, psychothérapie …).

Axé sur le « comment » gérer votre problématique, le coaching entraine une dynamique d’action et est orienté « solutions ». Cet accompagnement apporte des solutions efficaces issues de ce qui se fait de plus pertinents dans les domaines des thérapies classiques (et de 3 ème vague) et du développement personnel.

Pin It on Pinterest

Share This

 

Faites-vous coacher en groupe !

 

Fini votre peur en avion grâce à nos séances de groupe.

Il y a certainement un rendez-vous près de chez vous, renseignez-vous !

 

Découvrez nos stages contre la peur en avion