Est-ce possible de prendre l’avion avec un bébé sereinement ? Les vacances et les voyages en avion se démocratisent et de nos jours de plus en plus d’enfants et de bébés se déplacent au bout du monde avec leurs parents. Les premières fois peuvent être sources de stress et synonymes d’angoisse.
Maman de famille nombreuse et hôtesse de l’air de surcroit, j’ai parcouru le monde entier avec mes petits. Je vous délivre tous les conseils indispensables pour voyager serein et en toute sécurité avec votre bébé.
Sachez qu’en terme aéronautique, les « bébés » désignent les enfants de moins de 2 ans qui sont soumis à une règlementation particulière et qui nous intéresse particulièrement aujourd’hui. Le terme « enfant » s’applique à vos progénitures de 2 à 12 ans.

voyage avion bébé

Découvrez mes solutions pour soigner votre peur en avion !

 

La préparation psychologique pour un vol sans stress

Il est indispensable de parler à votre bébé de son voyage, quelques jours avant le vol, avec des mots simples et sans lui communiquer votre stress.

Expliquez à votre enfant comment va se passer son vol en avion, même s’il est encore très jeune.

N’oubliez pas qu’ inconsciemment votre bébé entend et comprend toute l’effervescence autour de ces préparatifs. Si vous-même êtes stressé ou avez peur de l’avion, votre enfant peut le ressentir.

Faites vous accompagner par un spécialiste si votre aérodromophobie est trop importante.

Le stress est communicatif, ne lui transmettez pas vos angoisses, protégez votre bébé afin que ses voyages soient une source de plaisir lorsqu’il sera plus grand.

voyage avion bébé zen

Si bébé pleure à bord, ne vous sentez pas stressé vis a vis des autres passagers. Ne tenez pas compte des éventuelles réflexions, restez zen, allez vous promener vers l’arrière de l’avion ou demandez de l’aide aux hôtesses, elles adorent s’occuper de votre bébé pour vous décharger un peu. C’est du vécu !!!

 

Réservez votre siège avec une nacelle

Lors de l’achat de vos billets et la réservation de vos sièges, certains emplacements situés derrière les cloisons au niveau des portes de l’avion, offrent la possibilité d’accrocher une nacelle (un berceau) fournit par la compagnie.

Consultez le plan de l’avion et repérez ses emplacements sur le site de la compagnie avant votre réservation.

A lire aussi : Comment prendre l’avion en toute sérénité ?

Attention, le nombre et la localisation est limité (environ 12 nacelles sur les gros porteurs) et cela est soumis à conditions :

  • L’enfant ne doit pas peser plus de 10kg
  • sa taille ne doit pas dépasser la longueur du berceau.
  • Convient principalement aux bébés jusqu’à 12 mois environ, suivant la corpulence.
  • Une couverture et un coussin sont fournis.
  • Arrivez suffisamment tôt à l’enregistrement pour être certain d’avoir le siège que vous avez réservé.
  • De nombreuses compagnies proposent de payer un supplément pour des sièges préférentiels. Vous avez ainsi la garantie de voyager en famille sur la même rangée de sièges et d’avoir votre nacelle devant vous pour surveiller bébé.
  • Avantage supplémentaire, derrière les cloisons ces places offrent un plus grand espace pour les jambes en cabine économique.
  • En rangée centrale, 2 berceaux sont côtes à côtes. Pratique pour les jumeaux ou pour se faire un copain pendant le vol 😉

Attention : sur certains vols à forte destination familiale (comme les Antilles par exemple) et à certaines périodes de départ en vacances, il se peut qu’il y ait pénurie de nacelle. Une fois de plus pensez à anticiper…

Voyager en avion avec un bébé

 

Les documents nécessaires pour prendre l’avion avec un bébé

Attention, voyager avec un bébé en avion demande aussi de préparer quelques documents importants comme :

  • Un passeport en cours de validité : obligatoire pour les voyages hors de l’union européenne.
  • La carte nationale d’identité : suffisante si vous voyagez en Europe.
  • Une autorisation de sortie du territoire : obligatoire pour les mineurs non accompagnés de l’un de leurs parents ou du tuteur légal.
  • Une carte européenne d’assurance maladie : nécessaire pour le remboursement de vos frais de santé à l’étranger. Renseignez-vous auprès de la CPAM.

 

Combien coute un billet d’avion pour bébé ?

Le montant du billet pour votre bébé sera d’environ 10% du prix du billet adulte suivant les compagnies et les destinations et il faut savoir ceci :

  • Bébé voyagera sur vos genoux.
  • Il est nécessaire de déclarer sa présence lors de votre réservation.
  • Vous avez la possibilité de payer un siège supplémentaire si vous souhaitez l’installer sur un siège avec votre propre équipement (maxi cosy ou siège-auto de 42cm largeur et 57cm longueur) dont la fixation doit être homologuée. Dans ce cas cela vous coutera le prix d’un billet enfant soit environ 30% du prix du billet adulte.
  • Un passager seul peut prendre en charge 2 bébés de moins de 2 ans. Un des deux bébés devra voyager sur un siège individuel au tarif enfant soit environ 30% du prix du billet adulte.

 

Les bagages et la poussette de bébé

Dans la plupart des compagnies, une valise de 10 à 12 kg est admise en soute sans frais supplémentaires. Souvent deux articles de puériculture peuvent être enregistrés (siège auto, lit parapluie, poussettes…)

Un bagage cabine de 12kg aux dimensions règlementaire de 55x35x25 est accepté à bord si vous ne conservez pas votre poussette avec vous.

A l’enregistrement, certaines compagnies vous obligent à mettre votre poussette en soute. D’autres vous permettent de les conserver jusqu’à l’avion :

  • Les poussettes cannes sont souvent tolérés a bord, suivant le remplissage de l’avion.
  • Une poussette de marque « yoyo » plus confortable et plus pratique qu’une poussette standard est recommandée surtout si vous avez une correspondance ou si vous voyagez seule avec votre bébé. Elle est conçue pour se ranger dans les coffres à bagages.
  • Dans certains aéroports, des poussettes en libre service, sont mises à dispositions en zone d’embarquement, ainsi que des espaces bébé.

Renseignez-vous sur le site de votre compagnie car ces facilités sont très variables.

 

La santé de bébé à bord d’un avion

Un bébé peut prendre l’avion à partir de l’âge de 7 jours. En cas d’enfants prématurés, demandez l’avis de votre médecin.

Voici une petite check-list qui sera utile pour prendre l’avion avec un bébé :

  • Attention aux vaccinations obligatoires dans certains pays, renseignez-vous avant de partir !
  • Emportez le carnet de santé et prévoyez une assurance voyage
  • Si votre bébé souffre de rhume ou d’une otite, surtout consultez un médecin avant votre départ. Ces affections peuvent être très douloureuses pendant le vol à cause de la pression.
  • Pensez toujours à faire déglutir votre bébé pendant les phases de décollage et pendant la descente, soit avec un biberon, une sucette, ou en allaitant.
  • Gardez toujours des médicaments avec vous, dans votre bagage cabine. Les contenants de plus de 100 ml (tels que sirop ou calmants) sont autorisés avec présentation de l’ordonnance au contrôle de sureté.
  • A bord seul du paracétamol enfant est disponible.
  • Hydratez bien votre bébé en lui donnant régulièrement à boire (de l’eau sucré), l’air de l’avion étant très sec.

 

Le confort de bébé à bord de l’avion

Une tenue confortable et chaude est indispensable, car il fait souvent froid dans un avion.
Prévoir également un petit bonnet pour les nourrissons car la ventilation de l’avion peut être désagréable sur la tête de bébé Une petite couverture personnelle ou un doudou permettront de créer un cocon indispensable au confort de votre petit.

voyage avion bébé zen

Prévoyez des jouets adaptés à son âge et pas trop bruyant.

Pensez également à vous munir d’un porte bébé. Il sera nécessaire au moment de franchir les contrôles de douanes et de sécurité avant l’embarquement, mais surtout il vous permettra de bercer bébé ou de le promener dans l’avion en cas de besoin, tout en ayant vos mains libres pour assurer la sécurité de vos déplacements.

Ayez toujours un lot de vêtements de rechange ainsi que des couches en quantité plus que suffisante.

Sachez que des tables à langer sont disponibles dans certaines toilettes de l’avion mais pensez à changer votre bébé avant d’embarquer .

Évitez d’avoir trop de bagage en cabine, préférez un sac à langer avec les affaires de bébé.

Et bien sur, n’oubliez pas le doudou (si possible en deux exemplaires dont un dans la valise). C’est un vrai drame de le perdre ou de l’oublier à bord, si vous partez a l’étranger….

 

Sommeil et décalage horaire de bébé

Si vous comptez prendre l’avion avec un bébé pour un vol long courrier, choisissez un vol de nuit pour que bébé puisse se reposer pendant le voyage. Voici quelques uns de mes conseils :

  • Lors de la construction de votre voyage, évitez les escales trop longues.
  • Évitez de lui faire faire une sieste avant le vol, pour qu’il puisse s’endormir plus facilement.
  • Pour prévenir un décalage horaire important, pensez à modifier l’heure du coucher de votre enfant quelques jours avant votre départ
  • Embarquez en dernier pour que votre petit puisse profitez au maximum de l’espace de liberté

A lire également : comment gérer le décalage horaire ?

 

L’alimentation de bébé à bord

Prévoyez le nombre de repas bébé et de biberons nécessaires pour la durée du voyage, mais pensez à rajouter une ou deux portions en cas de maladresse, de retard ou de correspondance.

La règlementation autorise le passage au contrôle de sureté des produits alimentaires pour bébé tels que compotes, pots bébé, lait maternel de plus de 100ml ainsi que l’eau nécessaire à la confection des biberons. Il est possible que vous ayez à gouter ses aliments, ou qu’ils soient testés par une machine.

Une fois à bord, le personnel de bord pourra vous dépanner avec un choix limité de petits pots et vous donner l’eau minérale indispensable à la confection de vos biberons, à volonté bien sur.

Le réchauffage des repas biberons, pots, purées se fait au bain marie. Le temps nécessaire est d’au moins 15 à 20 mns. Evitez les phases de services qui peuvent rallonger votre attente et pensez à anticiper, si vous pouvez !

A la réservation, sur Air France, un menu bébé gratuit vous est proposé. N’hésitez pas à le commander…

repas voyage avion bébé

Un repas de bébé est offert sur les vols Air France

 

La sécurité de bébé et le travail de l’hôtesse de l’air

Lors de votre installation et avant le décollage, une hôtesse de l’air ou un steward vous distribuera les équipements de sécurité nécessaire et obligatoire pour votre bébé. Un briefing sécurité sera fait aux accompagnants du bébé.

Une ceinture bébé s’adaptera à la vôtre et permettra de retenir votre petit lors des phases de décollage, d’atterrissage et de turbulences.

En dehors de ses phases obligatoires, il est toutefois recommandé de garder les ceintures attachées lorsque bébé est sur vos genoux. Les turbulences non prévues sont toujours possibles.

Un gilet de sauvetage « bébé » vous sera distribué en cas de survol maritime. Son utilisation vous sera expliqué uniquement en cas de besoin.

Rassurez-vous, en 30 ans de carrière d’hôtesse de l’air et plusieurs tours du monde, cela ne m’est jamais arrivé…

Ces gilets seront récupérés en fin de vol, évitez de les ouvrir ou de les emporter par inadvertance (ils ne sont pas homologués pour les bateaux de toute façon…)

Après le décollage ou les éventuelles turbulences, les nacelles seront installées par le personnel de bord.

Un dispositif de sécurité est prévu sur la partie supérieure du berceau. Toutefois, en cas de fortes turbulences, il peut vous être demandé de retirer votre bébé de la nacelle et de l’attacher sur vos genoux avec sa propre ceinture.

Ne mettez jamais votre bébé par-terre même si le vol est très calme ou si vous souhaitez plus de confort. Outre le risque de turbulences qui peuvent blesser votre bébé, la longueur des masques à oxygène situés au dessus des sièges, n’est pas conçu pour descendre jusqu’au plancher de l’avion. En cas de dépressurisation, votre enfant pourrait ne pas être alimenté en oxygène de subsistance.

 

Prendre l’avion avec un bébé : conclusion…

Voyager avec bébé est une mission que l’on peut effectuer sans stress, à condition d’être bien organisé et de suivre ces précieux conseils. Avant 2 ans, c’est même l’âge le plus facile, car bébé dort encore beaucoup et s’adapte facilement.
Croyez-moi, c’est beaucoup plus difficile quand ils sont plus grands… Mais cela fera l’objet d’un prochain article…

Voyager en avion avec un bébé, sans stress !
5 pour 5 votes

Contacter Natalie par téléphone
Se renseigner par email

Pin It on Pinterest

Share This

Vous êtes à la recherche du cadeau original,

du cadeau idéal ?

Ne ratez pas l'offre spéciale Noël de ZenAvion Coaching :

une réduction de 10% sur tous nos services.

Un cadeau à se faire à soi-même ou à offrir à un proche qui a peur de l'avion...

Il n'y aura plus d'excuses !

Voir les offres