En tant que coach certifiée, je possède une expertise et une compétence technique dans un domaine précis « la gestion du stress en avion ».

Le coaching, tel que je le pratique jusqu’à maintenant, consiste en l’accompagnement sur mesure d’une personne dans une démarche de changement essentiellement axé sur le présent et le futur.

Cette thérapie brève, orientée solutions, s’adresse aux personnes ayant peur en avion et a pour vocation d’être l’accompagnement le plus rapide en terme de résultats.

Professionnelle de l’accompagnement opérationnel, je m’appuie sur différentes approches et méthodes (PNL, sophrologie, cohérence cardiaque, travail sur les croyances… ) pour guider mes clients vers une transformation physique et comportementale en vue d’atteindre un objectif : ne plus avoir peur en avion.

Cependant au cours de mes deux années d’accompagnement, de nombreux clients ont présenté une véritable phobie de l’avion souvent associée à d’autres phobies situationnelles (claustrophobie, agoraphobie, acrophobie…).

La phobie est une peur irraisonnée, irrationnelle déclenchée par une circonstance sans danger réel, qui est beaucoup plus difficile à combattre que la peur.

L’élément essentiel qui définit un trouble phobique est l’évitement et l’anxiété anticipatoire, rendant la vie au quotidien très difficile. Lorsqu’il n’est plus possible d’affronter le réel, on dépasse le domaine de la peur pour rentrer dans celui plus complexe de la phobie.

Aussi pour aider mes clients aviophobes de façon plus profonde et plus efficace, il me fallait une approche psychologique.

 

Le métier de psychopraticien

Le métier de psychopraticien (précédemment connu sous le nom de psychothérapeute) répondait à ses attentes. Le but de cette thérapie proposée par le psy est le soulagement des souffrances psychiques.

Cette formation et ce cursus étudie, entre autre, la psychopathologie et la psychologie de l’individu. Du point de vue de l’accompagnement, le « psy » est davantage tourné vers le « passé » avec comme postulat que nous sommes la conséquence de notre histoire.

Une dizaine d’origines différentes peuvent expliquer l’acquisition d’un ou plusieurs troubles phobiques.

Suivant les types de phobies et leurs aspects, il peut y avoir des origines traumatiques, génétiques, biologiques, et surtout psychologiques.

La phobie est un symptôme psychopathologique très répandu. S’appuyant sur des recherches pluridisciplinaires (psychologie clinique, neurosciences, psychologie cognitive…), une nouvelle forme de thérapie permet à présent le traitement de ces phobies, notamment par le biais des Thérapies Comportementales Cognitives.

 

Un coach-psy ?

En tant que psychopraticien , je propose en complément de mes autres approches et spécificités (coaching, spécialiste de la relation d’aide, professionnel du milieu aérien….), une prise en charge thérapeutique complète pour venir à bout de ces phobies et du stress aéronautique.

Disposant d’une bonne connaissance de la psychologie de l’individu, je peux ainsi, grâce à cette formation et l’acquisition des connaissances méthodologiques et pratiques conjugués à de nouveaux outils, compter sur une plus grande fiabilité des diagnostics effectués, comprendre le ressenti de mes patients, travailler sur le passé, éclairer les parcours individuels et lever les blocages.

La psychologie est donc le complément parfait des autres disciplines.

On prétend que le psy se concentre sur le « pourquoi » tandis que le coach s’interroge sur le « comment ». Grâce à l’alliance thérapeutique, les méthodes de travail utilisées, les objectifs à atteindre, la relation avec le client sont à présent complémentaires et garde le même objectif : permettre à des milliers de personnes de ne plus souffrir de la peur en avion.

coach psychopraticien spécialisé dans la peur en avion

Pourquoi je suis devenue un psychopraticien diplômé ?
5 pour 2 votes

Contacter Natalie par téléphone
Se renseigner par email

Pin It on Pinterest

Share This

 

Besoin de vous faire "coacher" ? Découvrez nos prochains stages pour lutter contre la peur en avion :

 

Paris => le 20 avril

Marseille => le 27 avril

 

Attachez vos ceintures !

 

Cliquez ici pour en savoir plus...