Se faire aider par une assistante sociale libérale

Depuis un an, devant l’urgence de la situation sanitaire nos modes de vie ont considérablement changé : outre la distanciation, les périodes de confinement et ses conséquences économiques, nous avons tous subi des contraintes sociales et familiales en plus des restrictions de déplacements. Certains d’entre nous ont dû déployer des moyens considérables pour faire face à de nombreux troubles d’ordre matériel et psychologique. Cependant une autre épidémie moins visible et plus insidieuse est née au regard de toutes ces difficultés. Celle de la déprime, de la solitude pour les uns, de la précarité pour les autres et surtout de l’impossibilité de « faire autrement » et de ne plus savoir comment se sortir de situations problématiques. C’est pourquoi j’ai décidé aujourd’hui de vous informer qu’une assistante sociale libérale peut vous apporter des solutions ponctuelles et concrètes pour vous aider à traverser cette période compliquée.

Qu’est-ce qu’une assistante sociale libérale ?

Le métier d’assistant de service social, plus communément appelé assistante sociale en raison de la féminisation de la profession, a pour vocation d’être au service de l’autre. L’objectif de l’assistante de service social est d’améliorer les conditions de vie des personnes qu’elle accompagne. Pour cela, elle développe des plans d’actions, avec des objectifs à court et moyen termes.

Travailler en libérale est une nouvelle façon d’apporter des modalités d’accompagnement. Le libéral peut constituer une bouffée d’oxygène pour les services sociaux classiques qui sont de plus en plus asphyxiés par les demandes, surtout en ces périodes difficiles. Il offre également une alternative pour des personnes dont la capacité financière permet de rémunérer des consultations et recherchant un accompagnement ponctuel, de qualité, personnalisé et flexible.

Quelles sont mes domaines d’intervention ?

Mes champs d’intervention peuvent être très large : la famille, la santé, le logement, l’administratif, le travail…le but étant de vous rendre autonome.
Voici quelques exemples dans lesquels vous vous reconnaitrez peut-être :

  • « Je me sens seule, je n’ose plus sortir de chez moi, j’aimerais voir du monde mais je suis bloquée, j’ai perdu confiance en moi »
  • « Mon conjoint ne me respecte pas, moi et mes enfants subissons parfois des violences physiques et verbales ; il me fait peur, j’ai honte, je ne sais pas à qui en parler…j’aurais besoin de conseils »
  • « Je suis motivé à trouver un emploi, mais je me sens dépassé dans mes recherches, j’ai besoin d’être accompagné dans mes démarches, je ne sais pas comment faire un CV, une lettre de motivation, me préparer aux entretiens d’embauche »
  • « Mon conjoint vient de décéder, j’ai besoin de conseils pour les formalités administratives mais aussi d’un soutien moral »
  • « J’ai rendez-vous avec une institution (pôle emploi, bailleur social, administration fiscale etc) mais je n’ose pas y aller seul, j’ai peur de ne pas tout comprendre »
  • « Mon ado est perdu dans sa scolarité, son comportement a changé et j’ai besoin d’un soutien parental »
  • « Je suis une personne âgée, je veux faire valoir mes droits, avoir un soutien psycho social, sortir de mon isolement »
  • « J’ai besoin d’une assistance administrative, je ne maitrise pas les outils informatiques, j’ai besoin d’une orientation simple, de petits courriers, de rangements et classements de papiers »
  • « Suite à la crise sanitaire, j’ai perdu mes repères et ne sais plus comment gérer ma charge mentale, je suis désorganisée, je n’arrive plus à gérer mon anxiété »

Ainsi, si vous avez une demande ponctuelle, un besoin de conseil, d’écoute, de soutien, ou d’un accompagnement plus approfondi dans la durée, je suis là pour vous. Il s’agit d’une prestation de service, qui vous concerne directement, sans intermédiaire.

Pourquoi faire appel à une assistante sociale libérale ?

1. Vous exigez un accompagnement privilégié, régulier et respectueux de votre rythme

Parce qu’il est difficile d’avoir à faire à des professionnels différents auxquels il faut réexpliquer sa situation, je vous propose une relation privilégiée où je serai votre référent.

Prendre le temps et placer la dimension humaine au cœur de l’intervention sont également des gages de votre réussite.

2. Vous voulez choisir votre professionnel

Dans le cadre des services sociaux classiques, le professionnel vous est imposé. En effet, le lieu de résidence ou d’hébergement des personnes conditionne leur service social de référence (sectorisation). En libéral, vous pouvez choisir.

3. Vous choisissez d’avoir toujours le même interlocuteur

 Le changement de travailleur social peut être vécu comme un abandon et peut mettre à mal l’accompagnement lorsqu’une personne passe du pôle accueil au pôle accompagnement, par exemple…Certaines personnes ne trouvent pas leur place au sein des services sociaux et après avoir frappé à plusieurs portes, sont orientées d’un interlocuteur à l’autre, sans obtenir de réponse à leur demande.

4. Vous désirez davantage de maîtrise dans le contenu des interventions : un accompagnement sur mesure où vous êtes complètement acteur

Dans le cadre du libéral, c’est vous l’employeur, c’est vous qui décidez. Même si je dois travailler avec les partenaires sociaux locaux, je suis indépendant de leurs commandes institutionnelles ou politiques. Je travaille de façon tout à fait indépendante et j’accèderai à vos souhaits dans la limite toutefois de mes missions et du cadre éthique et déontologique de la profession.
Soumis au secret professionnel dont le but est de protéger les informations que vous me confiez, je fais parfois appel à mon réseau de professionnels pour des avis neutres et pragmatiques.
À tout moment vous pouvez modifier notre plan de travail et même stopper les consultations.

5. Pour plus de réactivité et de souplesse dans la programmation des rendez-vous

Dans les services classiques, il n’est pas toujours possible d’obtenir un rendez-vous rapidement et à un créneau qui vous convienne. Or votre demande est urgente et ne peut pas attendre.
Je vous garantis ma réactivité et vous propose des consultations à domicile ou par téléphone, modulables en fonction de vos disponibilités sur des créneaux horaires qui prennent en compte vos impératifs quotidiens.

6. Par souci de discrétion ou pour ne pas être catalogué

Certaines personnes ne souhaitent pas solliciter les services sociaux classiques de peur d’être stigmatisées « cas social » ; elles préfèrent faire appel à un professionnel qu’elles estiment neutre et bienveillant, soumis au secret professionnel, dans un endroit discret où elles ne pourront pas être identifiées.

Suite à ce constat et forte de mes connaissances, de mes compétences et de mes expériences, j’ai décidé d’intervenir en tant qu’assistante sociale indépendante.

Comment ça fonctionne ?

Mon intervention débute par un premier entretien gratuit par téléphone. Durant cet échange, je cerne avec vous vos problèmes et vos attentes. Après une évaluation aussi complète que possible je vous propose un accompagnement adapté.

J‘établis un devis personnalisé que vous validez ou pas. Nous nous réservons le droit réciproque d’entamer ou non l’accompagnement suite à ce premier entretien. Après accord, nous établissons un planning ou un rdv de travail ponctuel en tenant compte de vos besoins et de vos disponibilités.

La consultation en cabinet ou à domicile est facturé 50€ de heure, mais un forfait peut être proposé pour une action de longue durée. Le montant des consultations est fixé de manière à ce que je puisse régler mes charges sociales, mes frais de fonctionnement, et me dégager un salaire qui tienne compte du caractère libéral de l’activité.
Exerçant en tant que micro entrepreneur, je ne suis pas assujettie à la TVA, mes tarifs sont nets. En tant qu’assistante sociale libérale, je suis considérée comme un professionnel de santé non conventionné.

Ainsi, je suis enregistrée auprès de l’ARS et j’ai un numéro ADELI qui permet que mes consultations soient remboursées par certaines mutuelles complémentaires de santé.

Pour un accompagnement de proximité, je fais le choix d’intervenir chez vous, dans votre monde, là où vous avez vos repères, là où vous vous sentirez en sécurité.

Afin de vous garantir réactivité et exclusivité, j’interviens à domicile uniquement sur le périmètre de la Côte bleue et de ses environs (Martigues, Marignane, Vitrolles…). Nous pouvons également nous rencontrer dans un cadre apaisant, lors d’une balade en forêt ou au bord de la mer par exemple, lieu favorable au lâcher prise. Pour plus de neutralité le rdv peut se faire dans mon bureau autour d’un café. Des indemnités kilométriques pourront vous être demandées pour un déplacement à votre domicile si hors secteur, Marseille par exemple (sur devis).
Pour les consultations en France métropolitaine et outre-mer, je consulte par téléphone ou par skype.

Qui suis-je ?

Assistante de service sociale diplômée d’état en 1983, sortie major de promotion j’ai plus de 5000 heures de formation à mon actif lorsque j’embrasse cette magnifique profession que je voyais alors comme une vocation.
J’ai travaillé pour la Direction Départementale de l’Action de Service Sociale (DDASS) en Alsace, ma région de naissance, pendant quelques années.
En relation étroite avec différents services tel que l’ ASE (Aide Sociale à l’Enfance), les maisons d’arrêt, la PMI (Protection Maternelle et Infantile), j’ai été très tôt confronté à une population en souffrance. Du fait de la très grande variété des problématiques rencontrées, ce poste a été très formateur. En effet, j’ai été amenée à intervenir auprès de personnes en grande exclusion sociale mais également auprès de personnes ayant rencontré des accidents de la vie (divorce, expulsion, prostitution…).

Pour des raisons personnelles, j’ai arrêté d’exercer cette profession et choisi d’élever mes 3 enfants, sachant que je reviendrai un jour vers ce métier.

ZN Coaching by Natalie Zorn

Quelques années plus tard, avide de nouvelles cultures, de voyages et d’évasion, je me suis tourner vers la profession d’hôtesse de l’air, métier qui correspondait à des choix personnels et que je jugeais plus « léger ».
Ne dit-on pas que voyager, c’est aussi se rencontrer soi-même?

Après 30 ans de fabuleuses rencontres, de milliers d’heures de vols, d’une multitude d’expériences humaines et épanouie sur le plan personnel et professionnel j’ai choisi de quitter notre compagnie aérienne nationale.

Forte d’une maturité certaine, j’ai voulu lier mon sens du service, mon savoir-faire et mon savoir être au bénéfice de l’humain et renouer avec les valeurs d’accompagnement qui m’avaient fait venir vers ce métier d’assistanat social.

Plus que jamais passionnée par le développement personnel, le bien-être physique et mentale, j’ai continué à me former. En plus d’être assistante sociale DE, je suis à présent coach professionnelle certifiée, dotée d’une certification de psychopraticien et fondatrice de l’association « les ateliers de l’équilibre ».

Ayant toujours privilégié une approche intégrative à ma pratique professionnelle j’ai également des qualifications en :

  • CNV communication non violente
  • PNL programmation neuro linguistique
  • TCC Therapie Comportementale Cognitive
  • Gestion du stress (Lien ZAC)
  • Sophrologie

La relation d’aide : une vraie responsabilité

Personnellement, le cœur de mon métier est la relation d’aide avec un positionnement particulier, alliant notamment disponibilité, empathie et non jugement. Formé à plusieurs disciplines je suis capable d’analyser globalement, c’est à dire de manière multi référentielle et large, chaque problème dans mes domaines de compétences. Mon rôle est de mener toute action susceptible de prévenir ou de surmonter vos difficultés.
Exercer en libérale consiste avant tout à redonner du sens à l’accompagnement, travailler autrement au plus prêt de l’humain, et être alignée avec mes valeurs de respect de liberté et du travail bien fait. Je suis dans l’écoute active et bienveillante des personnes et je tisse plus que jamais une relation de confiance avec mes clients.

Les assistantes sociales d’avant…

Empreinte parfois d’une image vieillotte et revêche, trop souvent cantonnée à un rôle ingrat (placement d’enfants, enquêtes de voisinage…) les assistantes sociales ont quelques fois eu mauvaise presse, ou au contraire ont été idéalisées (rappelez-vous Veronique Jeannot dans Pause-Café…). Heureusement la profession a bien changé. C’est pourquoi j’ai choisi de vous éclairer sur la mission que je mène en libérale (et le terme de mission est croyez-moi mûrement réfléchi). Accordons nous sur les termes, le travail social indépendant, non concurrentielle est une alternative complémentaire aux structures existantes, et loin de moi l’idée de dénigrer une profession qui à tout mon respect.

Pour conclure, permettez moi de clarifier ce que n’est pas une assistante sociale :

Une assistante sociale n’est ni une psychologue, ni une conseillère conjugale, ni une conseillère emploi, ni une conseillère juridique… Il existe des professionnels compétents pour cela. Même si, lors d’un entretien avec vous, l’assistante sociale met en œuvre ses connaissances en psychologie, en sociologie, en médiation familiale, en sciences humaines, en santé, ou en droit par exemple, quand cela dépasse ses compétences, elle vous oriente vers le professionnel qualifié et adapté à votre situation.
Cependant dans mon cas, nous l’avons vu, j’ai suivi des apprentissages spécifiques complémentaires avec le métier d’assistante sociale. Aussi, le fait d’être également coach de vie professionnel et psychopraticien apporte un plus dans l’accompagnement, l’aide à la résolution de vos démarches à caractères personnel, social et/ou professionnel.

Vous l’aurez compris, être assistante sociale libérale est bien plus qu’un métier, c’est une vrai accompagnement.

Alors

  • Si vous ne savez plus faire face aux décisions à prendre ou aux actions à assumer (hésitations, incompréhension, insatisfaction, conflits)
  • Si vous manquez d’énergie ou de temps pour faire le point sur vos ressources
  • Si vous avez besoin de sortir d’une situation de blocage

Offrez-vous une période d’accompagnement et contacter moi pour faire le point lors d’un entretien offert .

Pin It on Pinterest

Share This

 

Faites-vous coacher en groupe !

 

Fini votre peur en avion grâce à nos séances de groupe.

Il y a certainement un rendez-vous près de chez vous, renseignez-vous !

 

Découvrez nos stages contre la peur en avion